• SERVICE CLIENTS : +32 (0) 67 / 771.156
  • SE CONNECTER / S'INSCRIRE

Fauteuil Bas Empilable Luxembourg

Fauteuil Bas Empilable Luxembourg

Fauteuil Bas Empilable Luxembourg

Fermob

Le Fauteuil Bas Empilable Luxembourg est disponible à l’achat par quantité de 2.
389,00 €

* Champs obligatoires

389,00 €

Nous sommes représentant pour l'entièreté de cette marque. Si vous ne trouvez pas l'article souhaité ou désirez recevoir une offre personnalisée, contactez-nous par mail ou appelez-nous au +32 (0) 67 / 77.11.56.

Description rapide

Le fauteuil bas empilable Luxembourg fait sa première apparition dans les allées du célèbre jardin dont il porte le nom dans les années 20. Le fauteuil bas Luxembourg est sorti tout droit des ateliers de la ville de Paris qui en assurent les premières fabrications, qui seront ensuite reprises par un atelier artisanal antérieur à Fermob. Dans les années 90, Fermob, à la demande du jardin du Luxembourg, en reprend la fabrication. Aujourd’hui, le fauteuil bas Luxembourg n’en finit plus de séduire: léger et confortable, il se déplace facilement d’un bout à l’autre du jardin… malin, il s’accessoirise d’un repose tête et de tables basses pour créér un coin lounge… pratique, il s’empile parfaitement pour un rangement facilité.
Afficher les caractéristiques

Informations complémentaires

Fabricant Fermob
Dimensions L 69,2cm - P 86,4cm - H 72cm
Caractéristiques Structure tube aluminium - Dossier + assise + accoudoirs lattes galbées aluminium extrudé - Peinture anti UV - L69,2cm - Profondeur 86,4cm - H72cm - Garantie 3 ans
Cette marque française est devenue au fil du temps incontournable, des terrasses parisiennes et de celles des particuliers. La marque Fermob est devenue intemporelle grâce aux collections Bistro et Luxembourg qui disposent aujourd’hui d’une notoriété internationale. Les chaises et tables Fermob ont connu des parcours assez atypiques avant de connaitre le succès d’aujourd’hui. En 1989, Bernard Reybier qui est un amoureux du design, décide de racheter Fermob, pour écrire lui-même la suite de l’histoire commencée 30 ans plus tôt. L'entreprise qui ne compte alors plus que 12 salariés ...